Mes lunettes genre : un homme dans une position peu commune

Oui, mon nom est Youba Cisse, bien lu, c’est mon nom. Un homme responsable des questions de genre!

Me voilà à DVV International depuis le 02 Novembre 2015 en qualité de responsable de renforcement des capacités. Ce volet initié par DVV en son sein, est de permettre à ses partenaires d’être plus compétitive en termes de professionnalisme et de durabilité des actions, mais englobe également la dimension genre.

Oui, mon nom est Youba Cisse, bien lu, c’est mon nom. Un homme responsable des questions de genre !

DVV International, bureau régional Afrique de l’Ouest m’a engagé au poste de « Genre » pour montrer que ce poste n’est pas essentiellement féminisé. Je trouve que cet exemple de DVV peut être dupliqué dans nos familles. Permettre à l’homme de faire la lessive ou donner du biberon à l’enfant…

Après mes 100 jours d’épreuves au terrain et avec les collègues du bureau international, j’ai survie bel et bien.

Ainsi, dès mes premières sorties sur le terrain, je ne me suis pas empêché d’avoir des impressions sur les manières et la perception des partenaires dans l’application de l’approche genre.

Force est de reconnaitre qu’il y a un léger mieux. Après la formation sur l’alphabétisation avec perspective genre, certaines ONG ont réinvesties les acquis de cette formation à la base. Mais ce réinvestissement n’a concerné qu’un aspect de genre c’est-à-dire promouvoir l’égalité entre les hommes et les femmes. Mais j’ai l’impression que ces ONG perçoivent le genre comme le sexe tout en occultant les rôles et responsabilités des hommes et des femmes dans leur intervention sociale.

Ces ONG ont tendance à retomber dans l’approche IFD (intégration des Femmes au développement). Cette approche considère la femme étant le problème ; avec comme centre d’intérêt la femme. Toutes les ONG que DVV encadrent proposent comme solution d’intégrer les femmes au processus de développement existant avec des stratégies : accroitre la productivité des femmes, accroitre le revenu des femmes ou encore accroitre la capacité des femmes à effectuer des tâches traditionnellement liées à leur rôle. Or, il est important d’aller vers l’approche GED (genre et développement) qui est une approche du développement ayant comme centre d’intérêt les rapports homme-femme et traite les problèmes de pouvoir entre homme et femme qui empêchent un développement équitable ainsi que la pleine participation des femmes. Cette forme d’intervention vise à transformer les relations non égalitaires.

Je pense que DVV international doit aller au-delà en matière de genre tout en lui accordant une place de choix. Cela se traduit par l’allocation d’un budget uniquement dédié au genre. Dans cette optique des actions conséquentes seront non seulement engagé au niveau macro, méso et micro.

 

L'auteur

Youba Cisse travaille au bureau régional Afrique de l'Ouest de DVV International au Mali.

 

 

DVV International

Weltweit

DVV International arbeitet mit mehr als 200 Partnern in über 30 Ländern.

Zur interaktiven Weltkarte

Neueste Beiträge

En Afrique de l’Ouest en général et au Mali en particulier, le manque de données fiables est un élément qui caractérise plusieurs départements ministériels et constitue un véritable frein pour le plaidoyer notamment dans notre secteur de l’éducation des adultes, et cela malgré une cellule de planification et de statistiques au niveau de chaque département.

Read more
December 2018 by Peter Kearns and Denise Reghenzani-Kearns, Australia

Towards good active ageing for all in a context of deep demographic change and dislocation

Germany, like a growing number of other countries, is confronted by the challenge of demographic change with ageing populations. Moreover, this demographic revolution is occurring at a time when revolutionary changes in digital technologies associated with artificial intelligence, robotics and biotechnologies are starting to impact on society so that governments are facing the perplexing question of what kind of society will emerge – machine dominated or humanistic.

Read more
November 2018 by Samuel Asnake Wollie, Ethiopia

The keys to a peaceful and prosperous Africa

Africa is undergoing a process of change, as the continent aspires to be completely peaceful and prosperous by 2063. This may seem an overly ambitious goal, given the multifold challenges from both within and outside. In addition, there is an intense debate underway as to whether these social, economic and cultural changes are liabilities or assets in terms of real national and continental unity and sustainable development. The provocative question is how to transform a liability into an asset for nation building.

Read more

Auch wenn der Prozess zögerlich und manchmal mit Rückschlägen verläuft: Mali dezentralisiert sich. Die Zuständigkeit für Grundbildung ist bereits formal an die Kommunen übergegangen. Immer noch gehen aber viele Kinder – vor allem Mädchen – nicht zur Schule, brechen vorzeitig ab und/oder verlassen die Schule mit völlig unzureichenden Kenntnissen. Auf dem Land haben 80 Prozent der Frauen und 60 Prozent der Männer über 15 nicht einmal Lesen und Schreiben gelernt. Auch fehlt der Zugang zu einer beruflichen Bildung, die über die informelle Wissensvermittlung, zum Beispiel im Kreise der Familie, hinausgeht. Der Zugang zu non-formalen Bildungsmöglichkeiten ist der einzige Weg, wichtige, ja zum Teil sogar überlebensnotwendige Kenntnisse und Fertigkeiten zu vermitteln. Dies muss dezentral und in...

Read more

Interview with Vanna Peou, who is today the country director of DVV International in Cambodia, working at the intersection of adult education and development cooperation. Being born in a poor family in Cambodia during the civil war period made learning really difficult.

Read more