EAEA

EAEA-Statement

Conférence pan-européenne préparatoire à la Confintea VI

 

Prise de position

 

EAEA: principaux sujets et questions de la CONFINTEA VI en matière d’éducation et d’apprentissage des adultes

L’EAEA soutient pleinement les quatre objectifs mondiaux identifiés par le CIEA. Ils s’appliquent à la pauvreté et à l’inégalité économique et culturelle croissante; au droit à l’éducation des migrants, femmes et hommes, à s’éduquer et à apprendre; à la priorité de l’éducation des adultes en tant qu’élément de l’EPT; et à la nécessité d’une politique et d’une législation pour garantir à tous le droit à l’éducation. Ces objectifs sont tout aussi pertinents en Europe que dans le reste du monde. En Europe, nous avons également eu l’occasion de déterminer des priorités par le biais des objectifs de Lisbonne et le Plan d’action pour l’éducation des adultes, considérés comme importants pour des pays européens ne faisant pas partie des membres de l’UE.

L’EAEA juge que, lié à la nécessité de redéfinir l’apprentissage des adultes et sa mission, un certain nombre de questions doivent être mises en relief et qu’il faut reconnaître leur importance et ce qu’elles apportent à la mission de l’éducation des adultes au niveau mondial:

  • L’apprentissage non formel et informel à tous les niveaux et dans tous les domaines, notamment dans le contexte de la migration. Il faudrait accroître le nombre d’adultes engagés dans les circuits d’apprentissage non formel et informel; il faudrait accélérer le rythme du processus de reconnaissance et de validation des résultats de l’apprentissage dans les circuits formel, informel et non formel; les décideurs devraient garantir davantage d’engagement et un plus grand soutien financier de la part des décideurs; il faudrait que l’éducation des adultes dans des contextes plus formels soit coordonnée avec des possibilités d’apprentissage informel au quotidien et d’apprentissage non formel permettant la pleine mise en oeuvre de l’apprentissage tout au long de la vie et dans tous les domaines de la vie dont pourraient profiter les individus, les collectivités et les sociétés.

  • L’apprentissage non professionnel (y compris la formation non directement liée à l’emploi) et l’éducation libérale semblent être perdants face aux nécessités du marché du travail, des contraintes commerciales et des approches purement instrumentales. Un meilleur équilibre entre ces deux approches pourrait constituer un soutien pour la vision holistique de l’éducation et de l’apprentissage des adultes – non seulement garantissant ainsi un véritable rapport avec le monde et une vraie utilité pour les participants, mais offrant aussi en même temps une optique plus large et des possibilités de développement.

  • De même, l’apprentissage pour la citoyenneté, la paix et l’interculturalisme peut aller main dans la main avec l’acquisition de compétences, mais il faut trouver de nouvelles voies pour améliorer l’apprentissage dans ces domaines souvent négligés par les politiques et les décideurs, et que l’éducation des adultes reconnaît plus souvent pour la forme que par une véritable mise en pratique.

  • La même chose vaut pour l’éducation qui aide les gens à prendre conscience des changements politiques, à mieux les comprendre et à prendre une part active dans les évolutions politiques aux niveaux local et mondial. D’importantes crises sociales, politiques et économiques dans le monde en Europe peuvent donner aux gens le sentiment d’être faibles et mal informés; l’éducation et l’apprentissage des adultes pourraient renouer avec leur rôle pour/ dans le nouveau contexte politique.

  • On pourrait ainsi soutenir deux éléments aussi essentiels l’un que l’autre pour l’apprentissage de la citoyenneté active: l’un d’ordre structurel/politique et l’autre d’ordre culturel/personnel.

  • La société ne doit pas perdre de vue le fait que la question du genre reste très importante, notamment dans le contexte de l’alphabétisation et de l’éducation inclusive. L’égalité de l’accès à l’éducation et des offres éducatives et méthodes prenant en compte la dimension du genre devraient faire partie des tâches principales de l’après-CONFINTEA VI.

  • Apprendre à apprendre et à développer des capacités pour apprendre tout au long de la vie reste l’une des tâches cruciales pour la pleine acceptation du concept d’apprentissage tout au long de la vie, et l’apprentissage des adultes a un rôle crucial à jouer pour motiver davantage les adultes à apprendre.

  • Les TIC peuvent offrir de nouvelles possibilités d’apprendre aux adultes, et il faudrait faire des efforts pour concevoir pour tous les groupes d’adultes des cours complets d’apprentissage du maniement de l’ordinateur et d’Internet.

L’éducation et l’apprentissage des adultes en Europe et dans le monde mondialisé

L’Europe est une région riche de bonnes traditions en ce qui concerne l’éducation et l’apprentissage des adultes – une région qui crée des tendances, produit des idées et réussit à établir des systèmes d’éducation des adultes relativement développée. En tant que telle, elle a une responsabilité particulière dans le débat mondial sur l’éducation et l’apprentissage des adultes, et en ce qui concerne le développement de partenariats et de coopérations au niveau mondial. L’Europe est très hétérogène des points de vue de la diversité culturelle, du développement économique, de la cohésion sociale et des évolutions démocratiques, et elle est complexe en ce qui concerne ses relations et coopérations subrégionales. Ainsi, certains de ses aspects sont comparables avec ceux d’autres régions, ce qui permet des échanges constructifs et un partage durant la phase préparatoire de la conférence et pendant la période de l’après-CONFINTEA VI. En tant que région, l’Europe a des expériences à faire partager et la possibilité d’ouvrir le débat sur de nombreux phénomènes mondiaux et particuliers à l’éducation des adultes, ayant le potentiel nécessaire pour apporter des solutions aux problèmes et reposant sur une approche factuelle. En même temps, l’EAEA est préoccupée par la division croissante de l’éducation européenne des adultes en deux secteurs: «l’éducation des adultes de l’UE», avec un éventail varié de possibilités de développement et de financements, et «l’éducation des adultes hors de l’UE».

Le rythme du changement des environnements économiques, sociaux et culturels du monde entier s’accélère. Notamment en Europe, l’EAEA envisage que l’éducation et l’apprentissage des adultes peuvent contribuer à permettre aux individus, collectivités, économies et sociétés de faire face à ces défis et aux divers problèmes et possibilités des sociétés contemporaines. L’expérience de la région européenne donne la possibilité de réfléchir sur les problèmes communs mondiaux, y compris sur les domaines définis par le CIEA comme priorités de la CONFINTEA VI. Les expériences européennes pourraient aussi aider à mieux comprendre l’éducation et l’apprentissage des adultes, à offrir des exemples de meilleures pratiques et à contribuer au débat sur les thèmes suivants:

  • Éducation et formation professionnelles, également dans l’optique de l’alphabétisation fonctionnelle et du processus d’amélioration des niveaux de qualification, d’aptitudes et de compétences-clés.

  • L’éducation des adultes comme moyen pour surmonter les obstacles et les conflits que causent la diversité, l’injustice, l’inégalité, la discrimination et l’exclusion.

  • L’apprentissage des adultes en tant qu’outil pour répondre aux différences concernant l’âge, le sexe, la race, le territoire, la langue, la culture et les besoins éducatifs particuliers.

  • Le développement d’une politique européenne d’apprentissage des adultes comme exemple positif de coopération dans une région qui développe et élargit les dialogues ouverts.

Durant la décennie entre les deux CONFINTEA, l’Europe a traversé d’importants changements de paradigmes et vue l’apparition de nouveaux points de vue sur l’apprentissage et l’éducation des adultes, passant de l’approche enthousiaste, vaste et holistique de la CONFINTEA V à une approche plus affinée, concentrée et professionnalisée. Il est clair à présent que le passage de la théorie à la pratique, et la poursuite des ambitieux objectifs attribués à l’éducation des adultes exigent des engagements à tous les niveaux et des mesures et plans d’action très concrets afin de développer les éléments suivants:

  • Les structures de l’éducation et de l’apprentissage des adultes: le système des prestataires, les réseaux et le contrôle de la qualité (pour les formateurs, les institutions et les programmes). Des structures du droit à l’éducation et des possibilités de s’éduquer doivent être développées par les gouvernements en partenariat avec un ensemble de dépositaires d’enjeux si nous voulons garantir la participation à chacun.
  • Un soutien durable de la part de l’État, de quelque nature qu’il soit nécessaire, visant à la création d’un cadre offrant un espace à toute la palette des formes souples et innovantes d’éducation des adultes.
  • Une base législative pour l’éducation des adultes, couvrant non seulement les questions de l’apprentissage et de l’éducation, mais aussi des aspects liés au travail, à l’emploi, à la migration et à la législation du travail. La législation devrait aussi tenir compte du caractère intersectoriel de l’éducation et de l’apprentissage des adultes, et l’incorporer dans les mesures et la législation des secteurs de la santé, de l’agriculture, de la protection de l’environnement, etc.
  • Des ressources financières stables et durables via des partenariats sociaux. L’éventail varié de partenaires et dépositaires d’enjeux de l’éducation des adultes devrait être intégré dans la planification financière en développant différents mécanismes, sources et modèles de financement de l’éducation des adultes.
  • Des systèmes de préparation professionnelle du personnel de l’éducation des adultes pour les éducateurs d’adultes travaillant à plein temps et à temps partiel, pour leurs formations en cours d’emploi et initiale, reposant sur des recherches concernant les besoins et le contrôle de la qualité. Étroitement liée à cela est la nécessité de faire un meilleur usage de la recherche (fondamentale et appliquée) dans l’éducation et l’apprentissage des adultes, et d’améliorer les méthodes, les aides pédagogiques et les approches créatives de l’apprentissage des adultes pour les différents groupes.
  • La reconnaissance des résultats de l’apprentissage, leur harmonisation dans toute l’Europe par l’intermédiaire d’une évaluation des acquis antérieurs et de la reconnaissance des compétences acquises dans le cadre d’un apprentissage non formel sont l’une des expériences les plus précieuses de la politique et de la pratique de l’éducation et de l’apprentissage des adultes en Europe.
  • Le débat permanent, la pleine participation et la mobilité illimitée en tant qu’autres principes essentiels de l’éducation et de l’apprentissage des adultes aux niveaux local, régional et mondial.

Ce document de l’EAEA présente selon nous les «leçons» européennes pour la CONFINTEA VI qui pourraient être partagées avec les autres durant le processus préparatoire et dont il faudrait aussi tenir compte pour les résultats et dans les documents finaux.

Source: www.unesco.org

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

Plus d’articles

Lire l'édition complète

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.