CONFINTEA VI

Logos

Conférence paneuropéenne préparatoire à Budapest

Déclaration paneuropéenne sur l’éducation des adultes, facteur d’équité et d’inclusion dans un contexte de mobilité et de concurrence

Prise de position

Recommandations

8. Lors de sa 48e session, en novembre 2008, la Conférence internationale de l’éducation (CIE) de l’UNESCO a rappelé l’article 26 de la Déclaration universelle des droits de l’homme des Nations Unies qui stipule que toute personne a droit à l’éducation. Nous partageons la conviction de la CIE que l’éducation inclusive est essentielle pour assurer le développement humain, social et économique. 

9. La région Europe doit également prendre conscience qu’il lui incombe d’agir en tant que partenaire pour le développement de l’éducation et la formation des adultes dans le reste du monde. Nous insistons sur l’importance des partenariats Nord Sud, qui permettent à l’apprentissage et à l’aide mutuels d’être affectés à la réalisation des objectifs de l’EPT et de garantir que soit reconnue l’importance de l’éducation et de la formation des adultes dans la poursuite des Objectifs du Millénaire pour le développement.

10. Nous recommandons l’adoption de cadres de politique:

  • couvrant les aspects formels, non formels et informels de l'éducation et de la formation des adultes
  • prenant en considération les bénéfices personnels, sociaux, sanitaires, économiques, culturels et intergénérationnels de l'éducation des adultes
  • comprenant des programmes axés sur les besoins des apprenants et rendus plus accessibles grâce à un contenu et un soutien adaptés
  • renforçant, dans les cadres et stratégies d'apprentissage tout au long de la vie, les liens et la coordination avec la protection et l'éducation de la petite enfance (PEPE)
  • conçus et mis en oeuvre suivant une approche horizontale, coordonnée et inclusive. 

11. Les questions de gouvernance devraient être abordées dans l’optique de l’établissement des cadres, structures et partenariats locaux, régionaux et nationaux – y compris les autorités publiques, les partenaires sociaux et la société civile – indispensables au développement, à la coordination, au financement, à la fourniture, ainsi qu’à la gestion et au suivi de la qualité de l’éducation et de la formation des adultes. La participation de la société civile à l’élaboration et à la mise en oeuvre des politiques ainsi qu’à la gouvernance devrait tout particulièrement être encouragée et soutenue. Les organisations d’apprenants et les communautés et régions d’apprentissage ont à cet égard un rôle positif à jouer pour lancer, planifier, proposer et appuyer les initiatives d’éducation et de formation des adultes.

12. Des investissements publics significatifs sont la clé du développement de l’éducation et de la formation des adultes, elles mêmes vitales pour les intérêts tant publics que privés. Le financement de la formation professionnelle, et en particulier non professionnelle, des adultes est insuffisant dans de nombreux pays.

13. Le financement devrait provenir à la fois de sources publiques, avec des appuis aux niveaux national, régional et local, et des contributions d’une multitude de parties prenantes tant au sein du secteur privé qu’au niveau individuel. Les groupes sous représentés requièrent un soutien financier particulier. Des investissements efficaces et effectués en temps opportun dans l’éducation et la formation des adultes pourraient prévenir les coûts sociaux plus élevés induits par le chômage ou la marginalisation.

14. De nouveaux mécanismes de financement devraient être mis en place de façon à encourager la participation individuelle et collective et les investissements des entreprises.

15. Les pays devraient faciliter l’accès à l’éducation et à la formation des adultes. La faible participation à l’éducation et à la formation des adultes, notamment au sein des groupes socioéconomiques qui pourraient tirer les plus grands bénéfices de la poursuite de l’apprentissage, est une source de préoccupation. Nous recommandons qu’un accès et une participation plus équitables à l’éducation et à la formation des adultes soient encouragés et soutenus grâce à des mesures concrètes, telles que les Semaines des apprenants adultes ou les fêtes de l’apprentissage, en ciblant tout particulièrement les adultes qui auraient le moins de chances d’y participer. Il s’ensuivra une augmentation du volume global de participation. A cette fin, il conviendra de renforcer l’ensemble de l’offre d’éducation et de formation des adultes et d’en améliorer la qualité, de contribuer au développement de systèmes d’orientation tout au long de la vie et d’assurer la promotion des compétences indispensables pour accompagner le changement individuel, social et économique, remédier aux inégalités sexuelles et sociales, favoriser la justice sociale et participer à une société civile dynamique. En outre, les établissements de l’enseignement supérieur devraient veiller à mieux répondre à la demande croissante de qualifications de haut niveau.

16. Reconnaissant l’importance décisive de l’alphabétisation, des aptitudes linguistiques et de numératie, des compétences sociales, de la maîtrise des TIC et de l’EFP au sein des stratégies d’apprentissage tout au long de la vie dans la région paneuropéenne et dans les autres régions du monde, et face à l’émergence de demandes nouvelles et en constante évolution pour ce type de compétences, nous recommandons que l’on veille tout particulièrement à:

  • soutenir les personnes qui ont besoin de maintenir et d’enrichir leur niveau de compétences en matière d’alphabétisation, d’aptitudes linguistiques et de numératie et de maîtrise des TIC comme autant d’outils essentiels à leur autonomie, à leur inclusion et à leur bien être économique;
  • préserver le continuum entre l’acquisition des compétences en alphabétisation, et leur maintien et leur application dans le cadre de la santé, du travail et de la vie sociale et personnelle;
  • tirer parti de l’impact et des bénéfices intergénérationnels de l’alphabétisation familiale:
  • garantir que les programmes d’éducation et de formation des adultes soient le reflet des objectifs de l’EPT et de la Décennie des Nations Unies pour l’alphabétisation, qui offrent une plateforme internationale permettant d’intensifier les efforts en faveur de l’alphabétisation.

17. Compte tenu de la diversité des structures et des capacités en matière d’éducation et de formation des adultes dans le développement de la région, nous recommandons que l’UNESCO élabore un modèle d’indicateurs de participation et de progression, accessible sur un portail Internet, aux pays désireux de mesurer les changements, leur évolution dans le temps et de partager les bonnes pratiques. Celui ci pourrait utilement intégrer:

  • les taux de participation à l’éducation et à la formation des adultes, ainsi que les objectifs d’augmentation fixés au sein des groupes sousreprésentés;
  • les mesures appropriées qui ont été prises à l’intention des adultes qui ont besoin d’améliorer leurs capacités et leurs compétences en matière d’alphabétisation, d’aptitudes linguistiques, de numératie et de maîtrise des TIC;
  • les mesures appropriées qui ont été prises pour répondre à l’aspiration de chaque adulte à améliorer ses capacités, ses compétences et/ou ses qualifications en vue de l’accès à l’emploi.

18. Les résultats de l’apprentissage devraient être reconnus et validés, quels que soient le lieu, le moment et la manière dont ils ont été obtenus. Cette reconnaissance et cette validation devraient s’effectuer dans le cadre de systèmes sous nationaux et/ou nationaux cohérents. Nous invitons l’UNESCO à soutenir des initiatives dans ce domaine.

19. Des politiques, des structures et des mesures destinées à garantir la qualité de l’apprentissage devraient être élaborées. Il convient également, autant que possible, de mettre au point des profils de compétence destinés aux praticiens de l’éducation et de la formation des adultes, ainsi qu’une approche systématique de leur développement professionnel initial et continu. L’enseignement supérieur, ainsi que d’autres prestataires, a à cet égard un rôle essentiel à jouer.

20. L’éducation et la formation des adultes constituent un domaine de recherche légitime et essentiel. Nous recommandons d’augmenter les investissements consentis dans la recherche, l’évaluation et la documentation en matière d’éducation et de formation des adultes, afin d’aider les responsables politiques à prendre des décisions sur la base d’une meilleure information et d’améliorer la qualité. Des systèmes étendus de collecte de données devraient être développés afin de démontrer les bénéfices plus larges qui peuvent être tirés de la participation à l’éducation et à la formation des adultes et d’accroître substantiellement la comparabilité et la visibilité globales de l’éducation et de la formation des adultes aux yeux d’un large éventail de parties prenantes. La promotion de la production, de la diffusion et de l’application de la recherche en matière d’éducation et de formation des adultes passent clairement par le développement d’une infrastructure de recherche, de solides mécanismes de production et de diffusion des résultats et, de manière cruciale, d’une interface de recherche visant à encourager l’utilisation des résultats dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques.

21. Nous recommandons que l’UNESCO encourage les États membres à inclure des représentants des ONG, des OSC, des employeurs, des syndicats, des prestataires privés et des apprenants adultes dans leurs délégations à CONFINTEA VI.

     

Suivi

22. La conception et la mise en oeuvre de mécanismes de suivi régulier sont indispensables au respect des recommandations résultant de la présente Conférence. A cette fin, nous demandons instamment que:

  • les États membres mettent en place un mécanisme de suivi régulier de la mise en oeuvre des présentes recommandations au niveau national
  • les États membres s’engagent à mesurer les progrès et à prendre part à un bilan substantiel à mi parcours de CONFINTEA VI, qui coïncidera avec la date butoir de l’EPT et des OMD, fixée à 2015 CONFINTEA VI Mid-Term Review which will coincide with the EFA and MDGs timeline of 2015
  • des modèles soient élaborés pour permettre le partage des bonnes pratiques dans le cadre de la coopération internationale, au moyen de comités consultatifs ouverts aux ONG et aux OSC, de réseaux et de programmes de collaboration en matière d’éducation et de formation des adultes
  • les États membres s’engagent à encourager et soutenir la coopération et le dialogue entre les différents groupes d’intérêt et les différentes parties prenantes de l’éducation des adultes
  • l’UNESCO, à travers l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, coordonne un processus de suivi au niveau mondial, afin de prendre la mesure des progrès et des performances de l’éducation et de la formation des adultes

Source: www.unesco.org

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

Plus d’articles

Lire l'édition complète

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.