CONFINTEA VI

Logos

Conférence régionale préparatoire africaine à Nairobi

Déclaration africaine sur l’éducation et la formation des jeunes et des adultes: la force motrice du développement de l’Afrique

Recommandations

25. Ayant constaté que la réalisation du droit à l'éducation pour les jeunes et les adultes dépend de cadres politiques, législatifs, de financement et de mise en oeuvre aptes à relever les défis que rencontrent les pays de la région, nous émettons les recommandations suivantes:

Sur CONFINTEA VI

26. CONFINTEA VI devra être une conférence tournée vers l’action et les résultats. Les gouvernements participants devront s’engager fermement à relancer l’éducation et la formation des adultes (EFA) et adopter un programme d’action pour organiser rapidement un suivi international, régional et national efficace. Un groupe de promotion de l’EFJA devra être constitué pendant CONFINTEA VI, qui sera composé de représentants des gouvernements, des agences bilatérales et multilatérales et du secteur privé afin de mobiliser des fonds en faveur de l’EFJA et de s’atteler sérieusement aux besoins de l’Afrique subsaharienne.

Politiques et plans d'action

27. Chaque pays devra disposer d’une politique nationale d’ensemble pour l’éducation des jeunes et des adultes et de plans d’action (lesquels comprendront également une politique générale en matière de langues et de soutien à la mise en place d’environnements lettrés). Cette politique devra être soutenue par une législation adaptée et des capacités renforcées à la mettre en oeuvre. Elle devra intégrer les stratégies de lutte contre la pauvreté.

Financement

28. Le secteur public, les bailleurs de fonds et le secteur privé doivent réaffirmer leur engagement pour un financement durable de l’EFJA et intensifier leurs efforts actuels pour établir des normes minimales de financement en pourcentage des budgets nationaux d’éducation tout en développant parallèlement des stratégies de mobilisation de moyens et d’utilisation de ces fonds d’une manière à la fois responsable et transparente.

Structures

29. Les nouvelles structures – à l’instar des cadres nationaux de qualifications, de plus en plus fréquents – devront répondre effectivement aux besoins d’éducation et de formation des jeunes et des adultes.

Intégration

30. Tous les États africains doivent promouvoir l’intégration au travers de programmes d’EFJA qui tiennent compte des attentes spécifiques des minorités, des groupes vulnérables et marginalisés et des groupes ayant des besoins spéciaux.

Participation

31. Le gouvernement, la société civile et le secteur privé doivent élaborer ensemble des stratégies concrètes pour impliquer directement les apprenants jeunes et adultes dans la formulation et la mise en oeuvre des politiques et des programmes. Cela passe par une stratégie efficace de communication et de relations avec les médias.

TIC et médias

32. L’Afrique doit exploiter le dividende numérique, la formation professionnelle, la remise à niveau des compétences, la promotion de la FOAD mais aussi l’utilisation des médias traditionnels et des nouvelles TIC. Les gouvernements doivent élaborer des stratégies et nouer des partenariats qui renforceront l’utilisation des TIC et des médias afin de faire progresser l’EFJA.

Professionnalisation du personnel chargé de l’EFJA

33. Il faut améliorer au plus vite les conditions de travail du personnel chargé de l’EFJA – et en particulier de l’alphabétisation, de l’éducation de base et de l’éducation non formelle des adultes. Les qualifications des intervenants chargés de l’éducation des adultes doivent avoir un statut comparable à celles des éducateurs et des formateurs conventionnels. Il faut développer les capacités de formation et de recherche par la création et le renforcement des établissements d’enseignement supérieur et tertiaire (y compris pour la formation technique et professionnelle), les centres de recherche sur l’éducation et la formation des adultes ainsi que les départements en charge des éducateurs et des formateurs.

Partenariats

34. Les gouvernements, les communautés, les organisations de la société civile, le secteur privé et les partenaires au développement doivent oeuvrer ensemble à l’élaboration et à la mise en oeuvre de politiques et de programmes d’EFJA.

Assurance qualité, suivi et évaluation

35. Les gouvernements doivent introduire des mécanismes d’assurance qualité, de suivi et d’évaluation et s’assurer que des recherches et des collectes de données sont effectivement organisées afin de pouvoir formuler et contrôler les politiques et les programmes mais aussi évaluer l’impact de l’EFJA. Ils doivent également concevoir des cadres pour la validation des acquis équivalents aux systèmes en place dans l’éducation formelle, quel que soit le lieu et l’époque où cet apprentissage est intervenu, et assurer ainsi une juste équivalence entre l’apprentissage formel et non formel.

36. L’assurance qualité, le suivi et l’évaluation doivent être introduits au niveau sous-régional et régional. Une stratégie d’évaluation par les pairs impliquant la société civile doit être mise au point. Des systèmes régionaux de communication et de gestion de l’information doivent être créés pour produire et diffuser les résultats obtenus et les bonnes pratiques.

37. Les États africains doivent adopter un mécanisme de suivi couplé à des repères
et des indicateurs clairs pour la mise en oeuvre de ces recommandations.
Les résultats de ces activités devront être diffusés et partagés sur un plan
régional.

38. La région Afrique recommande à CONFINTEA VI de mandater l'Institut de
l'UNESCO pour l'apprentissage tout au long de la vie ou de constituer un
comité de suivi afin d'évaluer chaque année les progrès accomplis sur le
front de l'EFJA en fonction des critères définis pendant la conférence.

 

     

Source: www.unesco.org

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

Plus d’articles

Lire l'édition complète

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.