CONFINTEA VI

 

Logos

Conférence régionale préparatoire d’Amérique latine et des Caraïbes sur l’alphabétisation au Mexique

De l’alphabétisation à la formation tout au long de la vie: les défis du 21e siècle

Rapport

Stratégies et Recommandations

Il est impératif de reconnaître que le plein exercice du droit humain à l’éducation pour les jeunes et les adultes est conditionné par la mise en œuvre de politiques propres à surmonter les profondes inégalités économiques et sociales des pays et de la région dans les domaines suivants

Politiques

1. Reconnaître l’EPJA comme droit humain et citoyen, impliquant un plus grand engagement et une volonté politique accrue de la part des gouvernements nationaux et locaux pour créer et consolider un apprentissage de qualité tout au long de la vie. Il faut garantir que les politiques de l’EPJA tiennent compte de la diversité culturelle et linguistique, raciale, ethnique et de genre et introduise des programmes entrant dans le cadre d’une formation pour un travail décent, une citoyenneté active (droits humains) et la paix, de façon a renforcer et promouvoir l’autonomisation des communautés.

2. Promouvoir des politiques et une législation intégrant l’EPJA dans les systèmes éducatifs publics et garantir son application, tout en stimulant les changements propres à rendre les structures plus flexibles et à adapter les standards aux objectifs et enjeux. Ceci devrait être renforcé par la création d’ observatoires de citoyens habilités à superviser les politiques et l’utilisation des ressources.

3. Instaurer des mécanismes de coordination au niveau national pour mettre en œuvre une politique intégrée favorisant la promotion de travaux inter sectoriels et interinstitutionnels, qui articulent les actions de l’État avec celles de la société civile (mouvements sociaux organisés, églises, syndicats, entrepreneurs, entre autres) et permettant une approche holistique venant s’ajouter au suivi et au contrôle social.

4. Envisager des stratégies qui consolident et garantissent l’apprentissage tout au long de la vie, y compris l’alphabétisation et l’éducation de base; la promotion de la lecture et de la culture écrite pour la création d’ environne ments lettrés, comprenant les différents outils pour surmonter les inégalités et la pauvreté dans la région et construire des formes alternatives de déve loppement. Dans ce sens, la reconnaissance de l’éducation populaire et non formelle est fondamentale.

5. Elaborer des politiques de formation initiale et permanente des éducateurs des jeunes et adultes avec la participation des universités, des systèmes d’enseignement et des mouvements sociaux pour améliorer la qualité des processus éducatifs et garantir des conditions de travail plus favorables pour les éducateurs et le personnel enseignant.

     

Financement

6. Recommander de consacrer à l’éducation des pourcentages plus élevés des budgets nationaux – au moins 6 % du PIB – et allouer en même temps des ressources spécifiques àr l’EPJA – au moins 3 % de ce budget éducatif – permettant une mise en œuvre transparente, efficace et efficience.

7. Assurer des ressources intersectorielles – nationales et internationales d’ori gine publique et privée – pour des plans, des programmes et des projets d’EPJA intégrant une perspective de genre, reconnaissant la diversité et permettant l’élaboration de politiques d’action positive et le financement d’ études qui démontrent les coûts sociaux et économiques liés à de bas niveaux d’éducation dans de larges segments de la population.

     

Outils

8. Développer des politiques de recherche et la systématisation des expériences éducatives; promouvoir la diffusion de la connaissance, la documentation et la circulation des pratiques remarquables de l’EPJA. Consolider des réseaux de recherche sur l’EPJA latino américains et des Caraïbes.

9. Développer un système d’évaluation, de rapport, d’enregistrement et de suivi avec des standards internationaux permettant la formulation de politiques à partir de l’évaluation des processus, systèmes et méthodes assurant la certification, accréditation et homologation des connaissances et des compétences.

10. Mettre en route au niveau intersectoriel et interinstitutionnel la conception et l’élaboration de matériels écrits en langue maternelle respectant la diversité culturelle des peuples.

     

Inclusion

11. Concevoir et exécuter des politiques éducatives favorisant l’inclusion, y compris l’équité entre les sexes et l’aspect qualité, et englobant une perspective interculturelle, les différentes spécificités de tous les groupes de population des pays de la région, en particulier des indigènes, des afro-descendants, des migrants, des populations rurales, des prisonniers et des personnes ayant des besoins éducatifs spéciaux.

Participation

12. Encourager une plus grande participation, en particulier des apprenants EPJA, et la coopération entre la société civile, le secteur privé et les différen tes organisations de l’État à travers la promotion et le renforcement de la coopération horizontale parmi les pays et le renforcement de la coopération internationale en faveur de l’EPJA.

13. Proposer que l’UNESCO assume un rôle pertinent et central dans la garantie du droit à l’éducation et, en particulier, dans la coordination des actions en treprises pour atteindre les objectifs fixés par les conférences internationales et dans le suivi des résultats obtenus.

     

Source: www.unesco.org

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

Plus d’articles

Lire l'édition complète

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.