Parlement européen

European Parliament

Relative à l’éducation tout au long de la vie au service de la connais sance, de la créativité et de l’inno vation – Mise en œuvre du programme de travail «Éducation et formation 2010»

Résolution

Le Parlement européen

2. observe que l’action dans le domaine de l’éducation et de la formation de vrait être durablement soutenue par des mesures complémentaires d’ordre socio-économique en vue d’améliorer le niveau de vie global des citoyens européens;

3. souligne la nécessité d’intégrer les migrants et les membres des minorités, notamment les Roms, et d’œuvrer à l’inclusion de groupes ayant des besoins particuliers, à commencer par les femmes, les handicapés et les personnes âgées, à tous les niveaux et dans tous les secteurs de l’éducation; considère qu’une aide complémentaire devrait être octroyée aux migrants, et que «les minorités ethniques et les Roms devraient bénéficier de l’assistance d’un personnel formé à cette fin et appartenant à la même minorité ou au moins capable de s’exprimer dans leur langue maternelle».;

4. souligne l’importance du sport dans l’éducation et la formation ainsi que la nécessité d’accorder au sport une attention particulière, en renforçant par exemple la pratique de l’éducation physique et du sport à tous les niveaux d’enseignement, depuis le stade pré-primaire jusqu’à l’université, et préco nise que le programme scolaire comporte au moins trois leçons d’éducation physique par semaine et qu’une aide soit octroyée aux écoles afin de les inciter à dépasser, dans la mesure du possible, ce minimum requis;

5. souligne le rôle crucial dévolu aux familles et à l’environnement social pour l’éducation et la formation sous chacun de leurs aspects;

6. observe que l’éducation est essentielle pour la réussite sociale et le dé veloppement personnel des femmes comme des hommes; souligne donc l’importance d’un renforcement de l’éducation et de la formation en tant que support fondamental afin d’atteindre l’objectif de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes;

7. déplore que les systèmes d’enseignement découragent les femmes de s’orienter vers les filières et formations professionnelles dans lesquelles les hommes sont traditionnellement surreprésentés et inversement se félicite des mesures en faveur de l’égalité des genres et prie instamment les États membres de lancer des programmes destinés à proposer aux femmes des possibilités d’orientation professionnelle aussi diversifiées que possible et un accompagnement ultérieur sur le marché de l’emploi;

8. souligne que l’actuelle inégalité des chances entre les femmes et les hommes quant à un enseignement et à un apprentissage de qualité tout au long de la vie est d’autant plus tangible dans les régions insulaires et les régions géographiquement et socialement défavorisées; invite par conséquent à un renforcement de la promotion des initiatives éducatives dans le cadre de la politique régionale;

9. relève la sous-représentation chronique des femmes dans certaines filières d’études, à tous les niveaux, ainsi que dans le secteur de la recherche; encourage donc des actions concrètes et positives pour remédier à cette situation;

10. fait observer que les étudiants ayant connu des interruptions au cours de leurs études, en particulier les jeunes mères, peuvent être victimes de discriminations et demande l’adoption de systèmes plus flexibles, facilitant la reprise d’études ou d’une formation après la naissance d’un enfant et la conciliation des études avec la vie professionnelle et familiale;

11. observe que la qualité des cursus d’éducation et de l’enseignement doit être améliorée à tous les échelons et qu’il convient de renforcer la sécurité sociale des enseignants et d’accorder une attention particulière à leur formation continue et à leur mobilité;

12. souligne que la culture des médias et la connaissance des technologies de l’information et des communications doivent être vivement encouragées et
recommande que l’éducation aux médias fasse partie intégrante du programme d’enseignement à tous les échelons et que des modules axés sur l’éducation aux médias soient mis à la disposition des enseignants et des personnes âgées;

13. souligne que la transition entre les différents systèmes d’éducation et de formation et l’enseignement formel, non formel et informel doit être facilitée;

14. invite instamment le Conseil à contrôler la mise en œuvre concrète, par chaque État membre, des politiques européennes en matière d’éducation et d’apprentissage; considère que les gouvernements nationaux devraient, de façon transparente, se fixer des objectifs nationaux dans ce domaine et adopter une législation idoine ainsi que des mesures pertinentes pour garantir la mise en place de normes européennes et, en particulier, pour veiller à ce que les outils adoptés au niveau de l’Union européenne, comme la recommandation précitée sur les compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie, ainsi que le cadre européen des qualifications et l’Europass, soient mis en œuvre;

Éducation et formation professionnelles

30. note que la qualité et l’attractivité de l’éducation et de la formation professionnelles doivent être renforcées;

31. souligne que l’éducation et la formation professionnelles devraient être mieux mises en relation et intégrées de façon plus cohérente dans l’économie euro péenne aussi bien que dans les économies nationales afin que le processus d’enseignement soit davantage adapté au marché du travail;

     

32. souligne que la mobilité (pas seulement géographique, mais également la mobilité entre l’éducation et la formation professionnelles et l’enseignement supérieur) des étudiants et des enseignants devrait être renforcée de façon significative;

Éducation et formation tout au long de la vie

41. considère que les employeurs devraient être en permanence encouragés à adopter des dispositions en faveur de l’éducation et de la formation de leurs employés et qu’ils devraient être également incités à permettre aux travailleurs faiblement qualifiés de participer aux programmes d’éducation et de formation tout au long de la vie;

42. constate que les personnes en chômage de longue durée et issues d’un milieu social défavorisé, les personnes ayant des besoins spécifiques, les jeunes gens ayant effectué un séjour en centre de rééducation, ainsi que les anciens détenus, devraient faire l’objet d’une attention particulière;

     

43. souligne que les femmes doivent, en particulier, être encouragées à partici per aux actions de formation et de formation complémentaire et qu’il importe dans ce contexte de prévoir également la mise en place et la promotion de programmes spécifiquement destinés à encourager l’éducation et la formation tout au long de la vie pour les femmes;

44. souligne qu’il conviendrait d’encourager particulièrement les travailleurs faiblement qualifiés et les travailleurs âgés et de prévoir des mesures d’inci tation afin de garantir leur participation aux programmes d’éducation et de formation tout au long de la vie;

45. demande que les programmes d’’éducation des adultes et de formation tout au long de la vie attachent une attention particulière aux catégories de personnes les plus défavorisées sur le marché de l’emploi, notamment les jeunes, les femmes, en particulier celles du milieu rural, et les seniors;

46. invite à la prise en compte du fait que l’éducation à la parentalité destinée aux femmes et aux hommes est cruciale pour le bien-être des personnes, le combat contre la pauvreté et la cohésion sociale; souhaite, à ce titre, que des programmes polyvalents d’éducation et de formation tout au long de la vie et de formation d’éducateurs à la parentalité soient mis en place dans le cadre de l’éducation et de l’apprentissage;

47. souligne que les connaissances et qualifications acquises grâce à l’éducation et à la formation tout au long de la vie devraient être plus vastes et aisément reconnues et qu’il importe, à cette fin, de promouvoir également la mise en œuvre du cadre européen des qualifications et de l’Europass précités en tant qu’instruments propres à promouvoir l’éducation et la formation tout au long de la vie;

48. considère que les autorités européennes et nationales devraient renforcer les crédits alloués aux mesures visant à promouvoir la mobilité, et ce à tous les stades de l’éducation et de la formation tout au long de la vie;

49. demande que les avantages de la charte européenne de qualité pour la mobilité précitée soient reconnus et mis à profit, ainsi que mis en œuvre par les États membres, et demande à la Commission de passer en revue la mise en œuvre de cette charte dans les États membres;

50. réaffirme que tous les étudiants et travailleurs chargés de famille devraient pouvoir bénéficier, dans la mesure la plus large possible, de services sociaux et de prestations d’assistance (garde des enfants, par exemple);

51. estime que les services bénévoles devraient être intégrés et reconnus au stade de la mise en œuvre du programme de travail «Éducation et formation 2010»;

52. est convaincu qu’il convient de renforcer les échanges de vues ainsi que l’enseignement et l’apprentissage mutuels entre les différents groupes d’âge;

53. souligne que les programmes d’éducation et de formation tout au long de la vie doivent favoriser l’esprit d’entreprise, en permettant à des citoyens de fonder leur propre petite ou moyenne entreprise et de répondre aux besoins de la société aussi bien que de l’économie;

54. attire l’attention sur le fait que des services d’orientation et des informations en matière d’éducation et de formation tout au long de la vie, destinés aux apprenants de tous les groupes d’âge, devraient être mis en place afin de contribuer à la réalisation des objectifs précités;

55. charge son Président de transmettre la présente résolution au Conseil et à la Commission ainsi qu’aux gouvernements et aux parlements des États membres.

     

Source: www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

Plus d’articles

Lire l'édition complète

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.