Lai Vutha

Créer des synergies, telle est la devise des planificateurs de projets, en mettant pour cela à profit la puissance de tous les dépositaires d’enjeux, de façon complémentaire plutôt que compétitive, en unissant les forces plutôt qu’en faisant cavaliers seuls, en profitant les uns les autres de l’expérience des organisations et en évitant les erreurs déjà commises. D’une certaine manière, c’est tout simplement une autre expression pour désigner le réseautage. Lay Vutha, coordinateur de l’éducation non formelle de NGO Education partnership (NEP) au Cambodge décrit comment ce réseau s’y prend pour coordonner le dialogue et la coopération entre des organisations non gouvernementales et des ministères et organes gouvernementaux de façon à améliorer dans son pays l’accès à l’éducation et la qualité de cette dernière.

Le rôle de l’ONG NGO Education Partnership (NEP) dans la réduction de l’analphabétisme au Cambodge

NGO Education Partnership (Partenariat des OnG pour l’éducation, neP) est une OnG nationale formant un réseau qui regroupe cent-douze OnG opérant sur tout le territoire Cambodgien, soixante-neuf OnG internationales et quarante-trois OnG d’éducation. le neP fut créé en 2001 comme point de convergence des activités du secteur de l’éducation au Cambodge. depuis 2001, il a acquis une notoriété croissante en se faisant l’interprète des OnG d’éducation et collabore étroitement avec des partenaires du développement et le gouvernement (ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des sports) dans le cadre de débats pour soutenir la réforme de la politique de l’éducation et sa mise en oeuvre.

Fort d’une vision claire, reposant sur les six stratégies priorisées par ses OnG membres du secteur de l’éducation, et bénéficiant aussi du soutien financier et technique de DVV International au laos, le neP a préparé et participé aux principales activités de réduction de l’analphabétisme au Cambodge, listées ci-dessous.

1. Création d’un groupe de travail sous-sectoriel d’ONG d’éducation non formelle

Cette activité a principalement pour objectif d’inviter des ONG très expérimentées dans la mise en oeuvre de programmes d’éducation non formelle sur tout le territoire cambodgien de sorte qu’elles se réunissent dans le cadre d’un débat pour émettre des commentaires, des idées et des suggestions concernant la mise en oeuvre politique du programme éducation pour tous 2015 et de programmes d’éducation non formelle. en outre, elles peuvent partager leurs connaissances et meilleures pratiques, et sensibiliser aux préoccupations et défis qu’elles ont rencontrés sur le terrain. le NEP a recours à ce mécanisme pour recueillir des informations avérées et se mettre d’accord avec ses OnG membres pour soutenir le débat en cours et la coordination des dépositaires d’enjeux et ministères concernés qui sont: le ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des sports, le ministère des affaires féminines et le ministère du Travail et de la Formation professionnelle. À ces réunions trimestrielles participent des ONG comme: asian Hope Cambodia, adra, aide et action (AEA), DYCFE, DNTC, KDFO, DAC, HAGAR, WDA, SVA, KPF, RAO, PSE, AFESIP, Friends/Mitsamlanh et ICC.

Pour l’année 2012, le NEP a déjà organisé trois de ces réunions qui se sont respectivement déroulées en février, en mai et en août. lors de chaque meeting, toutes les OnG membres ont activement pris part à des discussions de groupes pour partager mutuellement leurs connaissances et meilleures pratiques, et apprendre les unes des autres. elles se sont aussi mises d’accord sur les questions essentielles concernant la mise en oeuvre de l’éducation non formelle à soulever et à aborder lors de la réunion avec le ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des sports, et les partenaires de développement. Ces questions étaient par exemple les suivantes:

  • mise en oeuvre d’un programme de réinsertion, d’un système de reconnaissance et d’un curriculum;
  • programmes équivalents aux différents niveaux du primaire et du secondaire, et intégration dans le système d’éducation formelle;
  • mise à jour des manuels d’éducation non formelle pour les adapter aux capacités des adultes et des jeunes hors du circuit scolaire, mais aussi au sein de la communauté, et pour se mettre à un niveau de connaissance récent en matière de techniques de l’information et de la communication au plan régional;
  • utilisation de matériels d’apprentissage et d’enseignement pour l’enseignement non formel afin d’accroître la créativité, la confiance en soi, le courage et la capacité à résoudre rapidement les problèmes et de façon à rendre les cours plaisants et amusants.

2. Atelier régional de consultation sur l’éducation non formelle réunissant les ministères concernés et des ONG d’éducation.

On peut affirmer à juste titre que l’éducation non formelle est une activité très difficile et compliquée, qui exige de tous les dépositaires d’enjeux, à savoir des ministères concernés, des OnG locales et internationales, des partenaires du développement et du secteur privé, qu’ils s’y consacrent entièrement. de plus, un engagement énergique, un bon leadership et une démarche d’appropriation sont nécessaires de la part de toutes les parties prenantes pour le bien public. l’éducation non formelle touche plusieurs domaines et, notamment dans le cas du Cambodge, son objectif essentiel est de se concentrer sur les enfants, les adultes et les jeunes appartenant à des familles pauvres dans des zones défavorisées ou reculées, et dans des espaces d’intégration, et en particulier sur les minorités ethniques, les filles et les femmes.

Pour les raisons mentionnées ci-dessus et avec l’aide financière et technique de DVV International, le neP a organisé un atelier régional de consultation sur l’éducation non formelle avec les ministères concernés et les ONG le 5 avril 2012 dans la province de Preah sihanouk. les participants étaient invités par des ONG dans des zones cibles, par le ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des sports, le ministère des affaires féminines, le ministère du Travail et de la Formation professionnelle, et par tous les départements concernés de chacun des ministères au niveau provincial. Cet atelier de consultation régional s’est révélé être très utile du fait qu’il a permis à ses participants de découvrir des connaissances et expériences relatives au secteur de l’éducation non formelle. les bonnes pratiques et initiatives de programmes du gouvernement et d’ONG ont été présentées à l’occasion de l’atelier. en outre, les préoccupations essentielles des ONG concernant la signature du mémorandum d’entente (Memorandum of Understanding, MOU, qui n’est toutefois pas une lettre d’intention, cette dernière ayant valeur contraignante, n.d.l.t.) entre les OnG et les ministères concernés ont été abordées et clairement exposées par des délégués ministériels. et ce qui est plus important, tous les participants, du gouvernement et des ONG, ont participé au débat fertile pour déterminer les résultats obtenus, bons comme moins bons, et ils se sont mis d’accord sur les solutions à adopter pour résoudre les problèmes et améliorer la mise en oeuvre, la coordination et le partenariat au plan subnational.

 

 

Journée internationale de l’alphabétisation, septembre 8, 2012
Source: Lai Vutha 

 


3.
Initiation et soutien d’un meeting entre le ministère de l’Éducation, de la Jeunesse et des Sports, les partenaires du développement et des ONG

Le NEP a étroitement collaboré avec le département d’éducation non formelle du ministère de l’éducation, de la Jeunesse et des sports pour initier et organiser un meeting avec les partenaires du développement et des OnG dans le secteur de l’éducation au Cambodge. nous vous en présentons ci-dessous les principaux objectifs.

  • donner l’occasion de partager des connaissances et de découvrir les bonnes pratiques des uns et des autres.
  • diffuser auprès de tous les dépositaires d’enjeux et OnG concernés les politiques, le plan stratégique 2009-2013 de l’éducation et les nouvelles lignes directrices pour le secteur de l’éducation non formelle.
  • Mieux renforcer les relations et la coopération entre les ministères concernés et les OnG du secteur de l’éducation non formelle au Cambodge.
  • débattre et recueillir pour le ministère de l’éducation des recommandations d’OnG, de partenaires du développement et autres dépositaires d’enjeux afin d’être mieux capables à l’avenir de mettre en oeuvre les programmes d’éducation non formelle.

4. Publication de calendriers et agendas de plaidoyer, et impression de tee-shirts à distribuer aux ministères concernés, aux partenaires du développement et aux ONG membres du NEP

Chaque année, le NEP publie des calendriers et agendas de plaidoyer et fait imprimer des messages simples sur des tee-shirts afin de promouvoir l’importance de l’alphabétisation, de l’éducation des adultes et de l’apprentissage dans des contextes mondiaux, régionaux et locaux. Ces matériels de plaidoyer sont distribués aux ministères concernés, aux partenaires du développement et aux ONG membres du NEP. Par exemple, en 2012, au Cambodge, le thème national de la Journée internationale de l’alphabétisation était L’alphabétisation est la base du développement. le NEP a fait imprimer deux-cents tee-shirts de bonne qualité pour les distribuer aux hauts fonctionnaires des ministères concernés, aux partenaires du développement, aux ONG membres dans le secteur de l’éducation non formelle et à certains participants afin qu’ils les portent à l’occasion des manifestations publiques de la Journée internationale de l’alphabétisation le 8 septembre 2012 à Takmao, dans la province de Kandal. l’édition 2012 des agendas et calendriers de plaidoyer est en préparation et sera bientôt achevée. le NEP distribuera ces derniers pour sensibiliser les gens au caractère primordial de l’éducation des adultes et de l’apprentissage, et à l’importance de l’alphabétisation pour réduire la pauvreté au Cambodge.

 

 

Discussion à la télévision nationale de Cambodge
Source: Lai Vutha

 




Une enquête sur les matériels éducatifs non formels de lecture et d’apprentissage a été menée jusqu’en avril 2012. sur les quatre-vingts ONG, les ministères concernés et l’UNESCO seuls sept ONG ont renvoyé les questionnaires au NEP. Ce dernier a utilisé les informations ainsi fournies et s’est mis d’accord avec ses membres pour inviter des organisations amies à présenter les bonnes pratiques au ministère de l’éducation, aux partenaires du développement et aux OnG durant le meeting qui a réuni les ministères concernés et des organisations de la société civile. il est intéressant de noter que le neP a préparé des livres de jeu pour les cours d’éducation non formelle. l’objectif était d’abord de réagir au manque de ce type de matériels d’apprentissage pour les cours d’alphabétisation, les centres d’apprentissage de proximité, les centres de lecture et les bibliothèques. il s’agissait ensuite d’amener les personnes qui s’alphabétisent à se livrer avec plaisir à des activités éducatives de sorte qu’elles viennent plus souvent aux cours. enfin, il convenait de contribuer à améliorer la qualité de l’apprentissage et de l’enseignement non formels. le neP a publié ce jeu éducatif à quatre-vingts exemplaires distribués aux OnG membres et aux centres d’apprentissage de proximité de siem reap lors d’une visite le 12 juillet 2012. des études indiquent que l’activité physique accroît le nombre de capillaires dans le cerveau, facilitant ainsi la circulation sanguine, et la quantité d’oxygène dans le sang, nécessaire au fonctionnement cérébral. dans nos salles de classe, les apprenants apprennent le mieux en recourant à des modes (styles) d’apprentissage divers, ce qui est dû au fait que le cerveau fonctionne légèrement différemment d’un apprenant (adulte) à l’autre. Par conséquent, nous devons globalement trouver le moyen d’aider les apprenants à réfléchir de manière plus complexe pour améliorer la qualité de l’apprentissage et favoriser la réflexion créative.

Une réunion sur le rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes (Grale) avec l’ASPBAE, l’ONG star Kampuchea et un représentant du ministère de l’éducation non formelle a été organisée le 29 juin de 14 heures 30 à 18 heures 30 au bureau du NEP. des questions connexes concernant l’achèvement de ce rapport y ont été soulevées, par exemple le fait que toutes les ONG ainsi que certains dépositaires d’enjeux ne participent pas. afin d’obtenir des informations fiables et complètes de toutes parts dans l’éducation et l’alphabétisation des adultes, la réunion de consultation ou un atelier devraient être organisés avec tous les dépositaires d’enjeux concernés. le neP soutient et organise des meetings trimestriels entre le ministère et les ONG, des occasions qu’il conviendrait d’employer aussi pour se consulter au sujet du rapport. le neP et star Kampuchea rédigeront une suggestion à ce sujet à l’intention de l’ASPBAE.

5. Conclusion

En résumé, nous pouvons dire que, se basant sur la stratégie priorisée consistant à représenter ses ONG membres du secteur de l’éducation auprès du gouvernement et des partenaires du développement, le réseau NGO education Partnership (NEP) s’emploie de son mieux à renforcer et présenter les connaissances et expériences à ses ONG membres, à ses partenaires de développement et aux ministères concernés pour aider à réduire la pauvreté et à réaliser le programme éducation pour tous (EPT) 2015. le neP se concentre particulièrement pour cela sur les objectifs numéros 3 et 4 de lEPT visant à assurer que les besoins éducatifs de tous les jeunes et de tous les adultes soient satisfaits grâce à un accès équitable à des programmes appropriés d’apprentissage et d’acquisition de compétences pour la vie, et grâce à une amélioration de cinquante pour cent, d’ici 2015, des taux d’alphabétisation des adultes, en particulier des femmes, et à un accès équitable pour tous les adultes à l’éducation de base et à la formation continue.

 

 

Journée internationale de l’alphabétisation, septembre 8, 2012
Source: Lai Vutha


Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.