GSUAED
(Guide de survie dans l’univers des abréviations de l’éducation et du développement)

Le monde en regorge. Il est ici question des abréviations. À une époque, elles avaient peut-être pour but de nous simplifier la vie, mais entre-temps elles ont créé un fouillis inextricable de mots rébarbatifs qui n’ont pas leur pareil pour rester fermés comme des huîtres devant quiconque n’est pas suffisamment compétent pour déchiffrer leurs combinaisons de lettres énigmatiques. Mais ne vous faites pas de souci, Éducation des adultes et développementest là pour vous aider avec son Guide de survie dans l’univers des abréviations de l’éducation et du développement, GSUAED en abrégé.

Documents et évènements
 

Agenda pour l’avenir – le plan d’action ratifié à la CONFINTEA V qui s’est déroulée en Allemagne, à Hambourg, en 1997.

Assemblée mondiale du CIEA – l’assemblée des membres du Conseil international pour l’éducation des adultes qui se réunit tous les quatre ans.

Cadre d’action de Belém – le plan d’action ratifié à la CONFINTEA VI qui s’est déroulée au Brésil, à Belém, en 2009.

CONFINTEA – la conférence mondiale de l’UNESCO sur l’éducation des adultes qui se tient tous les douze ans.

GMR – Global Monitoring Report, le rapport mondial de suivi publié chaque année par la Banque mondiale et le FMI sur les progrès réalisés en vue d’atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

GRALE – Global Report on Adult Learning and Education/ Rapport mondial sur l’apprentissage et l’éducation des adultes. Le premier GRALE fut publié en 2009 sur la base de 154 rapports nationaux présentés par les États membres de l’UNESCO au sujet de la situation de l’apprentissage et de l’éducation des adultes ainsi que sur la base de cinq rapports de synthèse régionaux et de ressources de documentation secondaires. Le dernier GRALE a été publié en 2013.

Le rapport Delors – la Commission internationale sur l’éducation pour le vingt et unième siècle, présidée par l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors suggérait dans son rapport intitulé – L’éducation – un trésor est caché dedans que, en s’appuyant sur les quatre piliers sur lesquels reposent l’éducation – apprendre à être, apprendre à savoir, apprendre à faire et apprendre à vivre ensemble –, toutes les sociétés visent à évoluer vers une utopie nécessaire dans laquelle aucun des talents cachés, tels des trésors ensevelis dans chaque personne, ne demeurerait inexploité.

PIAAC – une étude de l’OCDE menée dans vingt-cinq pays sur les compétences des adultes. PIAAC signifie Programme for the International Assessment of Adult Competencies/Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes. Le PIAAC a été lancé en octobre 2013.

PISA – une étude internationale lancée en 1997 par l’OCDE. Elle a pour but d’évaluer tous les trois ans les systèmes d’éducation du monde entier en examinant les compétences de jeunes de quinze ans dans les domaines essentiels suivants – lecture, mathématique et science. Jusqu’à présent, soixante-dix pays ont participé à l’étude PISA.

Abréviations générales
 

ALE – abréviation d’Adult Learning and Education (approuvée par l’UNESCO) pour désigner l’apprentissage et l’éducation des adultes.

AGNU – Assemblée générale des Nations unies.

ATLV – apprentissage tout au long de la vie.

CPD – consommation et production durables.

DAE – droit à l’éducation.

EAQ – éducation des adultes de qualité.

EDD – éducation au développement durable. Charte sur l’obligation de rendre des comptes des organisations non gouvernementales internationales (ONGI): Cette charte est une initiative d’ONG internationales montrant ainsi leur engagement quant à la reddition de comptes et à la transparence. Pour les ONGI, cette charte, qui couvre tous les principaux domaines d’intervention et qui est compatible avec les règlements existants qu’elle complète, est aujourd’hui le cadre de référence intersectoriel le plus couramment utilisé dans le monde en matière de transparence.

EFTP – enseignement et formation techniques et professionnels.

EPT – l’Éducation pour tous a été définie par les 1 500 participants au Forum mondial de l’éducation qui se tint en 2000 et à l’occasion duquel ils se mirent d’accord sur six objectifs couvrant la petite enfance, l’éducation primaire, la jeunesse et les compétences, l’alphabétisation des adultes et la formation continue, l’égalité des sexes et l’amélioration de la qualité.

ODD – objectifs de développement durable, un nom proposé pour succéder aux OMD dont l’échéance est fixée en 2015.

OMD – les Objectifs du millénaire pour le développement furent définis par les 193 États membres dont les représentants se réunirent en 2000 à l’occasion du Sommet du millénaire des Nations unies à New York et se mirent d’accord sur huit objectifs à atteindre pour réduire la pauvreté, la mortalité infantile et le VIH-SIDA, et améliorer l’éducation primaire, l’égalité des sexes, la santé maternelle, la viabilité écologique et le partenariat pour le développement.

ONG/OSC – organisation non gouvernementale/organisation de la société civile.

PEID – petits États insulaires en développement.

PMD – pays les moins développés.

PME – petites et moyennes entreprises.

PPP – partenariats publics-privés.

Rio+20 – la Conférence des Nations unies sur le développement durable (CNUDD).

10YFP – Ten Year Framework of Programmes on Sustainable Consumption and Production/Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables.

Acteurs, organisations
 

ActionAid – organisation internationale de lutte contre la pauvreté. Créée en 1972, en Angleterre.

ANCEFA – African Network Campaign for Education for All/ Réseau africain de campagne pour l’éducation pour tous. L’ANCEFA est un réseau régional se composant de coalitions ou réseaux indépendants de vingt-trois pays anglophones et francophones d’Afrique. L’ANCEFA a été créé pour promouvoir la société civile africaine ainsi que pour l’habiliter et renforcer ses capacités afin de défendre et de militer en faveur de l’accès à une éducation gratuite de qualité pour tous.

ASPBAE – l’Asia-South Pacific Association for Basic and Adult Education /Association Asie-Sud Pacifique pour l’éducation de base et l’éducation des adultes, l’organisation de coordination de l’éducation des adultes non formelle en Asie, et un membre régional du CIEA.

BM – Banque mondiale.

CEAAL – le Consejo de Educación de Adultos de América Latina/Conseil d’Amérique latine pour l’éducation des adultes est l’organisation de coordination de l’éducation des adultes non formelle en Amérique latine, et un membre régional du CIEA.

CIEA – le Conseil international pour l’éducation des adultes est l’organisation mondiale de coordination de l’éducation des adultes non formelle.

DVV International – Institut de coopération internationale de la Confédération allemande pour l’éducation des adultes (Deutscher Volkshochschul-Verband e.V., DVV), coopère avec plus de deux-cents partenaires dans plus de trente-cinq pays, éditeur d’Éducation des adultes et développement.

EAEA – la European Association for the Education of Adults/ Association européenne pour l’éducation des adultes est l’organisation de coordination de l’éducation des adultes non formelle en Europe, et un membre régional du CIEA.

ECOSOC – United Nations Economic and Social Council/ Conseil économique et social des Nations unies.

FMI – Fonds monétaire international.

FPHN – forum politique de haut niveau.

GPHN – Groupe de personnalités de haut niveau chargé du Programme de développement pour l’après-2015.

OCDE – Organisation de coopération et de développement économiques.

Oxfam – confédération internationale de dix-sept organisations reliées ensemble dans plus de quatre-vingt-dix pays et faisant partie du mouvement mondial pour le changement et la construction d’un avenir sans l’injustice de la pauvreté.

UIL – UNESCO Institute for Lifelong Learning /Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie, sis en Allemagne, à Hambourg.

UNESCO – United Nations Educational, Scientific and Cultural Organisation/Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture. Elle a pour objectif de contribuer à la paix et à la sécurité en promouvant la collaboration internationale par le biais de l’éducation, de la science et de la culture de façon à favoriser le respect universel de la justice, de la loi et des droits humains de même que la liberté fondamentale proclamée dans la Charte des Nations unies.