L’apprentissage de proximité au … Moyen-Orient

 

 

Dans un centre de développement de proximité à Zaqa’, en Jordanie, un jeune homme apprend comment prendre la tension lors d’un cours de soins à domicile destiné à des hommes et des femmes ayant abandonné l’école.

 

 

 

Au Moyen-Orient, il existe une structure unique de centres de développement de proximité et d’organisations de proximité. Ils ont accepté pour mission la réduction de la pauvreté. Nombre d’entre eux s’y attaquent en éduquant les membres de collectivités et en les aidant à se sortir de la pauvreté. DV V International a collaboré pendant plus de deux ans avec plusieurs centres de développement de proximité et organisations de proximité en Jordanie et en Palestine, en leur offrant des formations sur la création de capacités et des systèmes de financement pour leurs cours,
et en leur fournissant des équipements et matériels de formation. Durant cette période, on s’est rendu compte qu’offrir des formations axées sur le marché du travail était une aspiration, mais pas une réalité au sein de centres de développement de proximité et des organisations de proximité. Seuls peu d’entre eux sont en mesure d’aider les gens à se sortir de la pauvreté et de développer le pouvoir d’agir des collectivités qu’ils desservent.

On a constaté plusieurs défaillances dans la coopération avec ces centres et organisations, ce qui a entraîné
l’élaboration d’un modèle de centres d’éducation des adultes pouvant être adopté à différents niveaux par les centres de développement et organisations de proximité.

Les défaillances principales :

     

  • la formation n’est pas nécessairement axée sur la génération de revenus ou l’amélioration pratique des moyens de gagner sa vie ; la formation ne s’appuie généralement pas sur des données de recherche réalistes et sur des évaluations du marché ;
  • les possibilités de développer de nouveaux programmes de formation innovants sont généralement mauvaises ;
pour les centres de développement et organisations de proximité, le développement de nouveaux curriculums est une tâche trop complexe et qui exige trop de travail ; en fait, seul un très petit nombre d’entre eux considèrent l’élaboration de nouveaux curriculums axés sur le développement comme une priorité ;
  • les participants ne sont généralement pas choisis de manière transparente, selon des critères définis au préalable ; d’ordinaire, les participants s’inscrivent à des cours parce qu’ils ont beaucoup de temps libre ; la plupart des cours sont gratuits et par conséquent davantage considérés comme des passe-temps que comme des occasions d’évoluer aux plans professionnel et personnel.
  •  

     

     

 

 

 

 

Une femme apprend à lire lors d’un stage d’alphabétisation à Zarqa, Jordanie.

 

 

 

 

« Les centres d’éducation des adultes contribuent à réduire la pauvreté en développant le pouvoir d’agir des communautés par le biais de cours, de conseils d’orientation professionnelle, de consultation et de coaching d’initiatives en faveur de la collectivité. »

Beaucoup de centres de développement et d’organisations de proximité ont demandé qu’on les aide à redéfinir leur rôle, à affiner leurs stratégies et à ajuster leurs activités. Ces centres et organisations jouissent d’une grande confiance au sein des collectivités. Généralement, ils ont de bonnes possibilités d’atteindre leurs groupes cibles et disposent de bonnes connaissances des préoccupations et réalités économiques, sociales, politiques et culturelles au sein des collectivités.

DVV International collabore avec des organisations de proximité afin de développer leurs capacités dans le domaine de l’éducation des adultes et, ainsi, leur fonction en tant que centres d’éducation des adultes. Les centres d’éducation des adultes contribuent à réduire la pauvreté en développant le pouvoir d’agir des collectivités par le biais de cours, de conseils d’orientation professionnelle, de consultation et de coaching d’initiatives en faveur de la collectivité, visant à développer le pouvoir d’agir notamment de groupes cibles défavorisés aux plans économique, social et politique.

Les centres d’éducation des adultes offrent à la collectivité les quatre principaux services exemplaires présentés ci-dessous :

     

  • Cours : éducation et formation dans des domaines pertinents pour la vie de la collectivité et le marché du travail. Les cours proposés par les centres d’éducation des adultes sont définis sur la base de besoins réels et aident les bénéficiaires à développer davantage leur pouvoir d’agir aux plans économique, social ou politique. 
  • Orientation personnelle et professionnelle : développer le pouvoir d’agir, en particulier des jeunes adultes pour qu’ils fassent des choix éclairés concernant leur parcours professionnel et leur développement personnel est une des priorités essentielles au sein de groupes marginalisés.
  • Consultations : renvoyer les membres de collectivités à des établissements d’enseignement, des employeurs, des services psychosociaux, des réseaux, etc. pour les aider à continuer d’évoluer aux plans personnel et professionnel. Les organisations et centres de développement de proximité disposent pour opérer d’un minimum de ressources financières, humaines et techniques. Il est par conséquent nécessaire de les mettre en rapport avec d’autres parties prenantes de la collectivité pour offrir aux membres de cette dernière un soutien meilleur et plus global.
  • Coacher les initiatives en faveur de la collectivité : encourager et faciliter des initiatives et efforts pour améliorer les conditions de vie au sein de la collectivité. Dans la plupart des cas, si ce n’est dans tous, l’éventail des activités proposées par les centres de développement et organisations de proximité est principalement axé sur le profit économique. Par conséquent, ces organismes finissent par perdre leur aspect social. Ils devraient encourager les membres de la collectivité à devenir des citoyens plus actifs et appuyer leurs contributions au leadership collectif. Coacher les initiatives en faveur de la collectivité aidera, avec le temps, à surmonter des difficultés sociales diverses auxquelles sont confrontées les collectivités.
  •  

L’analyse et le modèle de centre d’éducation des adultes proposé sont uniques à deux points de vue :

1. l’approche repose sur les atouts : le concept d’un centre d’éducation des adultes redéfinit le rôle des centres de développement et organisations de proximité de sorte qu’il contribue à pérenniser ces organismes et produit un effet à long terme ;

2. l’approche s’appuie sur des preuves et est réaliste : chaque aspect du concept a été élaboré sur la base de preuves claires, en s’appuyant sur l’expérience de DV V International au Moyen-Orient et dans d’autres régions du monde, et, par-dessus tout, en tenant compte des suggestions des centres de développement et organisations de proximité.

Pour plus d’informations
www.dvv-international.jo

Authors
Katrin Denys et Alaa‘ Abu Karaki, DV V International Jordanie,
denys@dvv-international.jo, abukaraki@dvv-international.jo

 

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.