L’apprentissage de proximité en … Allemagne

Participantes à un cours d’allemand en tant que langue étrangère à l’université populaire de Bonn.

Les universités populaires sont des établissements d’enseignement forts d’une longue tradition. En Allemagne elles furent essentiellement créées dans deux optiques : celle du mouvement d’extension des universités (vers la fin du 19e et le début du 20e siècle) et celle des mouvements d’émancipation pour l’éducation des ouvriers. Ci-après, je présenterai l’université populaire de Bonn. Elle fut fondée en 1904 par des professeurs de l’université de Bonn ; elle est donc issue du mouvement d’extension universitaire.

Les centres d’éducation des adultes sont toujours au reflet des mutations locales, ce qui est aussi le cas dans l’ancienne capitale allemande qu’on appelle aujourd’hui ville fédérale de Bonn.

L’université populaire de Bonn a sept priorités thématiques. Ses pôles thématiques – chacun étant dirigé par un membre du personnel enseignant – sont appelés des sections. La première est celle de la politique, des sciences et des affaires internationales. Cette section reflète clairement tous les changements structurels qui sont survenus à Bonn
ces dix à vingt dernières années. D’un côté, les cours, séminaires et visites d’entreprises et d’usine organisées par l’université populaire expliquent la mutation structurelle de la ville et d’un autre côté, les activités conjointes avec de nombreux organismes de coopération au développement situent clairement les principaux domaines actuels de développement urbain et régional. Le dialogue avec le maire (appelé dialogue civil) et d’autres représentants de la municipalité complète l’offre de cette section.

La seconde section se consacre aux questions de l’apprentissage tout au long de la vie. Ici, l’université populaire propose des offres liées au développement personnel, à la vie de tous les jours et à la gestion personnelle ainsi que des séminaires et débats destinés à des groupes cibles spécifiques. Quelques exemples : « Enfin en ordre ! », « Apprendre à être optimiste. » ou encore « Voulez-vous vraiment vous mettre en colère ? Le séminaire pour maîtriser sa colère. » Dans le volet du programme de la section d’apprentissage tout au long de la vie qui s’adresse à des groupes cibles spécifiques, il est essentiellement question de sujets liés au rôle de parents et à l’éducation familiale ainsi qu’aux difficultés de l’apprentissage intergénérationnel.

L’ancien hôtel de ville de Bonn va devenir une maison de l'éducation. Début 2015, l’université populaire de Bonn et la bibliothèque municipale emménageront dans le bâtiment (Illustration : représentation visuelle du cabinet d’architecture).

Les sections trois et quatre de l’université populaire de Bonn sont les sections langues étrangères et allemand et qualifications. Étant donné l’importance croissante de l’allemand pour les immigrés, ces deux sections se sont séparées il y a plusieurs années, l’allemand étant trop important pour la mission de formation qualifiante de l’université populaire : aussi propose-t-elle des cours s’adressant aux illettrés fonctionnels de même que des séminaires pour les gens qui doivent maîtriser l’allemand couramment. Le cinquième département est consacré au thème carrière et qualifications. À l’instar des sections allemand et langues étrangères, celle-ci permet d’acquérir des références qualifiées et certifiées dans le cadre des séries de cours Xpert (informatique, comptabilité, compétences
clés). Ajoutons encore à cela un coaching individuel d’orientation professionnelle sur la base d’un descriptif du profil (Profilpass) et d’autres outils.

 

 

 

 

Couverture du programme de l’université populaire de Bonn pour le 2nd semestre 2014.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La section des arts et de la culture constitue le sixième domaine éducatif de l’université populaire de Bonn. Nous sommes particulièrement fiers ici de nos offres de coopération vastes et variées. Nous collaborons avec presque tous les organismes culturels de la ville (y compris la bibliothèque publique, le théâtre, le musée des beaux-arts, les archives municipales et le musée municipal), avec presque tous les autres musées de la ville ainsi que des universités. Nombre de cours se déroulent au « musée en tant que lieu d’apprentissage ».

« Pour une ville, disposer d’une université populaire est une carte de visite. »

La septième section est celle de la santé et de la nutrition. Avec près de 150 cours différents proposés chaque semestre, elle fait partie des plus grandes sections avec celle des langues. Les programmes de prévention sont très suivis dans toutes les universités populaires et font partie à Bonn également depuis de nombreuses années des cours favoris. Les cours de cuisine internationale sont très prisés, en particulier pour les nombreuses personnes travaillant à Bonn dans un milieu anglophone.

Pour une ville, disposer d’une université populaire est une carte de visite. L’université populaire est axée sur le caractère particulier de la ville où elle se situe (dans le cas de Bonn, entre autres, sur le changement structurel dû au fait que de capitale fédérale, elle est devenue une ville fédérale ouverte sur le monde) ; elle s’attaque de manière proactive avec des partenaires à des thèmes sociétaux et sociaux d’avenir (dans les domaines de l’intégration et des changements démographiques) ; elle s’engage, par le biais d’un vaste éventail de services, à assurer un multilinguisme qualifié, à aider les gens dans la vie active au moyen de formations spécifiques et de services de conseil, et elle est un véritable miroir de la diversité culturelle de la ville et bénéficie du soutien d’établissements de santé pour que l’équilibre entre vie professionnelle et privée ne reste pas lettre morte.

Les citoyens de Bonn peuvent compter sur 2 000 manifestations et cours chaque année. 30 000 participants y sont inscrits. L’éducation des adultes sous une houlette municipale dans des sociétés urbaines en rapide mutation est de plus en plus importante. Elle est, dans le meilleur sens du terme, au reflet de la ville, car aucune collectivité ne voudrait, ni ne saurait, se passer de cet établissement d’enseignement principalement orienté vers ses citoyens et toujours inclusif.

Pour plus d'informations (en allemand)
www.vhs-bonn.de

L’auteur
Ingrid Schöll, directrice de la Volkshoschule Bonn (université populaire de Bonn), 
dr.ingrid.schoell@bonn.de

 

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.