L’apprentissage de proximité en … Biélorussie 

Participantes au cours intitulé « Une vie qui a du sens ».

En Biélorussie, il est de tradition de considérer l’éducation des adultes uniquement en termes de formation continue. Les besoins sociaux des adultes ont la plupart du temps été négligés. Si l’introduction du code de l’éducation a marqué l’acceptation d’une définition plus large de l’éducation, les choses n’ont pas beaucoup changé en réalité.

Le district de Kobrin, comme la plupart des régions de Biélorussie jusque récemment, ne dispose pratiquement d’aucun système de services éducatifs pour les adultes handicapés physiques. Les jeunes handicapés n’ont pas accès
à l’éducation des adultes qui pourrait les aider à se socialiser et à s’intégrer dans la société. Ces choses sont toutefois nécessaires pour améliorer leur qualité de vie. En même temps, une grande part du potentiel des personnes âgées a aussi été sous-estimé. Bien qu’à la retraite, ces gens peuvent encore être utiles à la société, mais n’ont pas toujours la possibilité de s’accomplir personnellement.

C’est ce qui constitua le point de départ du projet du centre d’éducation des adultes de Kobrin « Votre chance », organisé à l’intention des groupes de population exclus de la société. Il a démarré en 2013 sous la houlette du centre territorial des services sociaux de Kobrin avec le soutien financier de l’antenne de DV V International en Biélorussie.

Ce projet améliore la qualité de la vie des populations défavorisées dans le district de Kobrin en élargissant leur accès aux services éducatifs du centre.

Tout un ensemble d’organisations gouvernementales et non gouvernementales, entre autres le centre public de remédiation développementale de Kobrin [en psychologie, la remédiation correspond à un processus de réparation, ndlr] et la section locale de l’Association biélorusse de soutien aux enfants et aux jeunes handicapés physiques (Belarusian Association of Support of Physically-Challenged Children and Youth), ont participé en tant que partenaires à la mise en œuvre du projet. Les partenaires avaient été choisis parce qu’ils disposaient d’une vaste expérience dans le travail avec le groupe cible des jeunes handicapés physiques et de leurs parents.

En 2011 et 2012, le centre territorial des services sociaux de Kobrin s’est directement consacré à la mise en œuvre du projet TOLLAS, vers une société active toute la vie (Towards a Life-Long Active Society) qui ouvrait l’accès de services éducatifs aux personnes âgées. La coordination et le soutien de l’activité du projet furent globalement placés sous la houlette du comité exécutif du district de Kobrin.

Son principal résultat fut la création du centre d’éducation des adultes ouvert aux groupes de population défavorisés du projet « Votre chance » dans les locaux du centre territorial des services sociaux de Kobrin, ce qui permit de le
doter de mobilier et d’équipements modernes.

Les participantes au cours d’initiation à l’informatique présentent leurs certificats.

TEn organisant des programmes éducatifs pour différents groupes sociaux, le centre territorial de services sociaux de Kobrin garantit l’accomplissement des droits de l’homme, notamment le droit à l’éducation et à une vie décente. C’est aussi une manière d’inciter la population à s’adapter à de nouvelles conditions économiques et sociales, et de stimuler
la réinsertion sociale de certains groupes de population à risque.

« Dans le cadre du projet, le centre territorial de services sociaux de Kobrin a créé et mis en place quinze cours pour les personnes âgées ainsi que les personnes handicapées physiques et leurs familles en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs besoins, et a ainsi atteint plus de 500 participants. »

Certains modèles éducatifs particulier ont été conçus pour le centre d’éducation des adultes de Kobrin et sont aussi divers et variés que les problèmes du groupe cible et les raisons pour lesquelles ils ont été élaborés. Ces modèles couvrent un vaste éventail de problèmes cruciaux : organisation d’une routine se fondant sur l’indépendance ; loisirs utiles ; création de familles ; communication avec la famille et les amis ; thérapie artistique, etc. Dans le cadre du projet, le centre territorial de services sociaux a créé et mis en place quinze cours pour les personnes âgées ainsi que les personnes handicapées physiques et leurs familles en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs besoins, et a ainsi atteint plus de 500 participants.

Ces cours étaient dirigés par des employés du centre territorial et des spécialistes de différents organisations et institutions (gouvernementales et non gouvernementales) se consacrant à des activités d’information et d’édification. Pour de la sélection des formateurs et des professeurs, plusieurs facteurs furent pris en compte – non seulement leur compétence professionnelle, mais aussi leurs excellentes qualités spirituelles et morales –, car pour communiquer avec des gens dans des situations difficiles de la vie, il faut faire preuve de compassion et d’indulgence, et être capable de comprendre leur vie et leurs problèmes éducatifs ainsi que les raisons de leurs réactions qui se traduisent a l’occasion par des comportements inappropriés.

Pour permettre aux gens qui avaient participé à ces cours d’utiliser leurs acquis, un service spécial fut créé au centre d’éducation des adultes « Votre chance ». Ce service proposait une vaste palette de services : tondre le gazon, taper à la machine, photocopier, faire le ménage, etc. Les participants aux cours se rendaient service les uns les autres : les hommes apprenaient à se servir d’une tondeuse et d’une tailleuse de haies, les femmes à utiliser des aspirateurs et des nettoyeurs. Ensemble avec les personnes âgées, les jeunes handicapés physiques remplissaient différentes tâches en fonction de leurs capacités, ce qui leur permettait d’accomplir des choses nouvelles et de satisfaire leurs besoins personnels.

Le centre d’éducation des adultes « Votre chance » est devenu un modèle efficace pour que les personnes âgées ainsi que les personnes handicapées physiques et leurs familles deviennent actives. Grâce à ses programmes éducatifs et à ses activités édifiantes, le centre contribue à l’inclusion et la cohésion sociales ainsi qu’à une participation active des citoyens à la vie de la société. Au terme du projet, le centre a continué de fonctionner et ses employés poursuivent leur travail sur la multiplication de l’expérience acquise afin d’attirer d’autres groupes cibles en danger d’être exclus socialement (ex. : des chômeurs, des anciens détenus, etc.).

Pour plus d'informations (en russe) 
bit.ly Wc6HBI
bit.ly/1jHvdFq
bit.ly/1sdM5pK
slidesha.re/1oW9pmI

L’auteur
Tatiana Boiko, directrice du centre territorial de ser vices sociaux de Kobrin,
kobrin-tcson@tut.by

 

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.