L’apprentissage de proximité en … Thaïlande


Les bouteilles aideront le radeau à flotter sur l’eau.

Le centre d’éducation non formelle et informelle (appelé ciaprès centre d’ENFI) du sous-district de Maharat se situe en Thaïlande, dans la province de Phra Nakhon Si Ayutthaya, elle-même située dans le district de Maharat auquel appartient le sous-district. Il est né du centre de lecture de Moo 4 (village n° 4).

Le ministère de l’Éducation non formelle (à présent appelé office de l’Éducation non formelle et informelle ou ONIE) a lancé une politique d’organisation des centres d’apprentissage de proximité dans tout le pays afin de disposer d’un service de promotion des activités éducatives au plan local.

Le centre d’ENFI opère en tant que plaque tournante de l’éducation au niveau du sous-district, son objectif étant de fournir à chaque citoyen thaïlandais des prestations d’apprentissage tout au long de la vie de qualité. Son comité de gestion se compose du dirigeant local, de professeurs d’école, de professionnels à la retraite, d’aînés de la région, d’autres membres de la collectivité et du facilitateur d’éducation non formelle. Le centre organise de nombreuses activités éducatives reposant sur les besoins de la collectivité. Il mobilise aussi des ressources et collabore avec le comité du sous-district pour soutenir les apprenants.

Les activités au centre peuvent être réparties en trois groupes : éducation non formelle, formation continue et éducation informelle.

Dans le domaine de l’éducation non formelle, le centre propose un programme d’alphabétisation, un programme d’éducation non formelle de base (équivalant aux niveaux du CP à la terminale) sous forme d’apprentissage autodidacte, de cours se tenant le week-end et d’un programme d’enseignement à distance.

En matière de formation continue, le centre offre des programmes de formation professionnelle et un programme d’éducation visant au développement de compétences nécessaires dans la vie courante. Ce dernier s’appuie sur les
besoins de la collectivité.

En ce qui concerne l’éducation informelle, le centre propose un coin bibliothèque, un coin ASEA, des moyens éducatifs par la radio et la télévision avec des CD et un manuel. Il existe aussi un coin consacré au patrimoine local ou aux démonstrations de la sagesse locale.

« Après avoir consulté le facilitateur du centre d’apprentissage de proximité et de l’organisme concerné, ils se mirent à planter des œillets d’Inde et des pandanus sur des radeaux. »

Le centre d’ENFI du sous-district de Maharat offre une aide unique à la collectivité et au programme intégré de développement de compétences nécessaires dans la vie courante, traduisant l’idée qu’il appartient au gens, qu’il travaille pour eux et que ce sont eux qui le dirigent. Les habitants de Maharat sont riziculteurs, agriculteurs et ouvriers. Chaque année, ils sont confrontés à la mousson. En 2011, il a y eu de fortes inondations en Thaïlande, avec un niveau d’eau d’environ deux mètres au-dessus de la normale. Durant les inondations, certains villageois durent séjourner sur des radeaux et n’avaient pas assez à manger. Par la suie, les gens comprirent le problème de la pénurie de légumes et de nourriture. Ils voulurent commencer à cultiver des légumes et des herbes. Après avoir consulté le facilitateur du centre d’ENFI et de l’organisme concerné, ils se mirent à planter des œillets d’Inde et des pandanus sur des radeaux. Il
pousse beaucoup de bambou dans la région, et les inondations avaient laissé derrière elles des quantités de bouteilles en plastique. Des troncs de bambou furent utilisés pour fabriquer des radeaux et des bouteilles employées pour les aider à flotter.

Les villageois peuvent cultiver de nombreuses plantes : le pandanus, l’œillet d’Inde, différentes herbes, comme la menthe, la citronnelle, etc. Le facilitateur du centre d’ENFI organise des cours pour enseigner aux villageois comment construire un radeau et entretenir les plantes selon ce mode de culture spécifique. Cet exemple illustre bien la mesure dans laquelle le centre enseigne des compétences nécessaires dans la vie courante et propose un programme de formation professionnelle. Les villageois ont davantage de légumes à manger et peuvent gagner un peu d’argent en vendant le surplus de leurs cultures. En outre, ces activités sont utiles à l’environnement puisqu’elles permettent de réutiliser les déchets plastiques. Nous pouvons dire que cette activité est née du besoin des gens et qu’elle offre une réponse au sujet de l’éducation pour le développement durable.

Le tressage de paniers à partir de matériaux variés comme le bambou ou les cordes en plastique est également l’un des programmes de formation professionnelle proposés au centre. Il montre aussi comment on peut développer le
pouvoir d’agir d’une population locale pour lui permettre d’être autonome et de résoudre ses propres problèmes.

À présent, certains aînés du village commencent à ne plus savoir lire. En même temps, certains villageois travaillent comme bénévoles dans la santé publique. Ils doivent avoir étudié jusqu’au niveau de terminale pour satisfaire aux exigences du ministère de la Santé publique. Par conséquent, ils s’inscrivent au programme d’éducation de base dans ce centre. Certains apprenants handicapés ne peuvent pas se rendre à l’école.

Le comité du centre d’apprentissage de proximité s’est aperçu des besoins de ces groupes et a par exemple demandé à des bénévoles de faire la promotion de la lecture. Un groupe d’apprenants du centre d’ENFI et quelques villageois investissent ainsi leur temps et leurs efforts à aider les anciens à lire, à donner des cours aux personnes handicapées et à se consacrer à d’autres activités au centre d’ENFI.

Pour plus d'informations
hbogm.meb.gov.tr

L’auteur
Parichart Yenjai, service de planification,
Office de l’éducation non formelle et informelle,
onie_eng@nfe.go.th

 

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.