Les citoyens ont la parole

Pranjali Singh
Népal

1. Que signifie la citoyenneté mondiale pour vous ?

Pour moi, cela veut dire être connectée à tout ce qui se passe dans le monde, à la jeunesse et aux gens en général, et être capable de respecter d’autres cultures, d’autres religions. Les gens comprennent au moins un peu ce que sont les différences. Nous ne devrions pas être trop enclins à juger, et montrer du cœur. Et si je suis chez les autres, je dois respecter leur mode de vie.

2. Dans quelle mesure êtes-vous un citoyen du monde ?

Bon, j’ai vécu à l’étranger. La culture y était extrêmement différente. C’était pour moi un énorme changement. J’ai rencontré plein de gens différents avec lesquels j’entretiens toujours des relations. Ils me parlent de leur vie quand nous nous contactons, comme cette amie en Amérique qui veut aider notre organisation et lever des fonds auprès de ses amis pour organiser un projet. Je pense qu’ils respectent ma culture, comme je respecte la leur – voilà ce que c’est que d’être un citoyen du monde. Les amis peuvent se trouver aujourd’hui aux quatre coins de la planète. Hier, j’ai parlé à mon amie. Ici, il était minuit et 8 heures 30 chez elle. Elle est malade et nous avons discuté pendant deux heures.