Thinking Classroom Foundation, étude de cas en Thaïlande

Des jeunes et des adultes de la communauté de migrants du Myanmar en Thaïlande étudient au centre d’apprentissage de la Thinking Classroom Foundation, © Thinking Classroom Foundation

Contexte

La Thinking Classroom Foundation a été créée en 2001 en Thaïlande, à Chiangmai, dans le but d’œuvrer à l’éducation des réfugiés et migrants du Myanmar vivant à la frontière de ces deux pays. La fondation propose deux programmes : l’un de formation des enseignants et l’autre d’éducation des adultes. 

La formation des enseignants s’adresse à ceux qui travaillent dans des écoles situées dans des camps de réfugiés et des communautés d’ouvriers migrants. L’éducation des adultes s’adresse aux ouvriers migrants du Myanmar en Thaïlande. Elle a pour objectif de leur enseigner des bases de thaïlandais et d’anglais et de leur apprendre à se servir d’un ordinateur, mais aussi de les familiariser à la législation et à la culture du pays ainsi qu’à d’autres compétences liées à l’activité professionnelle.

Les facteurs de réussite

Toutes les activités éducatives s’appuient ici sur les besoins des apprenants. La formation des enseignants promeut l’apprentissage actif et la réflexion critique. Les stratégies axées sur l’apprentissage sont encouragées dans le but de transmettre des connaissances et compétences dans les domaines suivants : lecture, écriture, calcul, études sociales, sciences naturelles, citoyenneté mondiale et apprentissage de la vie en communauté. Forts de seize ans d’expérience dans l’organisation de formations pour enseignants, nous pouvons voir à présent comment les apprenants ont évolué. Nombre de jeunes gens travaillent aujourd’hui pour des organisations communautaires et certains suivent des études supérieures.

L’éducation des adultes pour les ouvriers migrants aide ces derniers à satisfaire leurs besoins sur leur lieu de travail et à acquérir les compétences nécessaires pour vivre en Thaïlande. Le centre de formation propose deux cours reposant sur les besoins des apprenants, l’un le matin et l’autre le soir. Non seulement il a une fonction éducative, mais il contribue aussi à la cohésion sociale. Les apprenants s’entraident pour trouver des lieux d’hébergement et du travail, mais notamment aussi quand l’un d’entre eux est malade. Nous promouvons aussi les capacités d’apprentissage de nos apprenants et les aidons à obtenir des bourses d’études supérieures.


Pour plus d’informations
www.thinkingclassroom.org

Contact :
Dr. Thein Lwin
Président de la Thinking Classroom Foundation
thein.lwin@uni-graz.at

Numéros

Recherche d’articles

Vous pouvez rechercher des articles dans notre index (classement par auteurs, numéros, années, régions et pays). Vous pouvez aussi effectuer une recherche plein texte.

S’abonner

La revue Éducation des adultes et développement est distribuée gratuitement en français, en anglais et en espagnol. Si vous souhaitez la recevoir, veuillez vous abonner ici.